Ce petit garçon qui me hante…

20140227_032948 - Copie.jpg

J’ai toujours dit que je voulais plusieurs enfants. Beaucoup d’enfants en fait. J’ai été confortée dans mon idée quand j’ai vécu cette merveilleuse grossesse, cet accouchement de rêve.  Et parce que ma princesse est si merveilleuse, parce qu’elle nous rend si heureux, j’en arrive à douter de ma capacité à réaliser ce rêve.

Ce bébé parfait qui partage ma vie me comble de bonheur. Elle est douce, pleine de vie, et son sourire … Je l’aime tellement que s’en est parfois douloureux. Ses petits yeux qui pétillent, sa bouille de chipie, ses joues à bisous. Chaque fois que je la regarde, mon amour pour elle me submerge d’une manière tellement intense.

Alors malgré moi, contre ma volonté, et de manière totalement irrationnelle, une question s’impose à moi. Serais-je capable d’aimer un autre enfant? Serais-je capable de lui donner le même amour? Pourrais-je les aimer tous de la même manière, sans faire de différence, de favoritisme ? La réponse est oui, et je le sais. Mais je n’arrive pas à m’en convaincre. Je n’arrive pas à en être certaine.

De l’autre coté, il y a ce petit garçon. Ce petit frère que je vois si fréquemment dans mes rêves alors même que je préférerais une fille. Ce petit homme que j’aime tellement dans mes songes. Je ne peux pas m’empêcher de penser à lui, de le désirer, de l’attendre. Je le veux tellement fort que parfois ça me torture. J’ai envie d’agrandir ma famille. C’est mon seul souhait dans la vie, avoir des enfants et tout faire pour les rendre heureux.

Ce petit garçon, ou cette petite fille, cet enfant m’attend et je l’attend aussi. Mais je ne peux pas m’empêcher d’avoir la trouille. Je ne peux pas m’empêcher de me demander si je serais un jour capable d’arrêter de culpabiliser chaque fois que je pense à avoir un autre enfant, si j’arriverais à mettre de coté cette impression de trahir ma fille. Parviendrais-je à me convaincre, moi, que je ne trahis personne, que je ne partage pas mon amour mais qu’au contraire je le multiplie. C’est toute cette ambiguïté qui traîne dans ma tête en ce moment! Ces sentiments contraires qui tantôt me paniquent et tantôt m’emplissent de joie. Peut-être que je ne suis pas prête. Ou peut-être que je ne pourrais démêler mes sentiments que lorsque la situation se présentera… Qui sait ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s